Paiement sécurisé
Logo CM-CIC
 

Que boire avec la bûche de noël ?

Dans : Que boire avec ? Le : Commentaire : 0

Quelle soit à la crème ou glacée, c'est le dessert incontournable du repas de Noël. Mais avec quel vin faut-il l'accompagner ? 

Un peu d’histoire

C’est au 12ème siècle, en Europe, que remonte la coutume de faire brûler dans l’âtre de la cheminée une bûche de bois blanc souvent issu d’un arbre fruitier. On procédait à des libations, en arrosant le tronc d'huile, de sel, de vin cuit et en récitant les prières de circonstance. Les cendres étaient récupérées pour préserver de tous les fléaux menaçant potentiellement la maison.

Cette tradition a continué jusqu’au 19ème et cessa avec l’apparition des poêles en fonte. La grosse bûche a alors été remplacée par une petite bûche, parfois décoré de chandelles et de verdure, que l’on plaçait au centre de la table comme décoration de Noël.

En 1945, un certain pâtissier inventa la délicieuse pâtisserie que l’on connaît aujourd'hui.

Les différentes bûches de Noël

La recette traditionnelle comprend une génoise nappée d’une crème au beurre puis roulée sur elle-même. Les principaux parfums employés sont la vanille, le praliné, le chocolat, le café, le marron ou les fruits. Elle est décorée de différents éléments en sucre, meringue ou plastique qui renvoient à l’esprit de Noël.

L’association avec un vin n’est vraiment pas évidente. Sans parler des bûches glacées impossibles à marier. Le froid anesthésiant les papilles, la dégustation d’un vin particulier n’a aucun intérêt.

Quels vins pour accompagner une bûche de Noël ?

Une bûche au chocolat ou au café

Le chocolat est un ingrédient puissant en goût et intense. Il est souvent difficile d’accorder sans renforcer la sensation d’amertume en bouche. Vous pouvez d’ores et déjà renoncer aux vins secs et aux Champagnes.

Tout de même, le meilleur accord avec ces bûches est un vin doux naturel comme un Banyuls, un Maury ou un Rasteau. Ces vins deviennent naturellement sucrés avec le temps et développent des arômes de cacao, de torréfaction et de fruits confits. Le Porto peut également être un bon allié, avec ses notes d’épices et de cacao.

Une bûche aux fruits rouges

Pour une bûche aux fruits rouges, souvent acidulée, apporter de la fraîcheur est une bonne option pour équilibrer le gras et le sucre de ce dessert. Vous pouvez opter pour un vin pétillant à base de syrah (IGP Pays d’Oc syrah) aux arômes de fruits rouges et de pèche ou un effervescent à base de gamay (Bugey). Ces vins aux fines bulles apportent un peu de légèreté à la bûche.

Bûche aux agrumes ou fruits exotiques

Pour une bûche aux agrumes ou aux fruits exotiques, les possibilités sont plus nombreuses parmi les vins moelleux et liquoreux. Ces vins sucrés s’équilibrent parfaitement avec l’acidité des fruits.

Le Coteaux du Layon ou le Gewurztraminer alsacien sont légèrement sucrés, avec des notes d’agrumes, de fruits jaunes et de fruits exotiques.

Si vous optez pour des vins très riches, le Sauternes ou le Jurançon sont parfaits. Cependant les vins liquoreux ont tendance à alourdir ce dessert déjà très généreux !

Bûche aux fruits blancs

Pour une bûche aux fruits blancs (pommes, poires), un vin moelleux frais sera en accord avec les arômes plus doux et moins marquants que les desserts précédents. Privilégiez le Vouvray ou les vins Alsaciens (Riesling ou Pinot gris) qui sont légèrement suaves.

Une bûche aux marrons, vanille ou praliné

Les vins doux naturels ou moelleux frais s’accordent entièrement avec les arômes de ces bûches. Pour le praliné, optez pour un Madère aux saveurs de noisettes ou un Marsala. Quant à la vanille, le choix d’un Riesling moelleux d’Alsace ou d’Allemagne est plus adapté.

 

Faites-nous part de vos accords préférés en fonction de la bûche choisie pour clôturer en saveur votre repas de fête !

Commentaires

Laisser un commentaire

Captcha