Conseils pour choisir son vin du repas de la Saint-Valentin

Dans : Goût et saveur Le : Commentaire : 0

Le repas de la Saint Valentin est l’occasion d’ouvrir de belles bouteilles pour accompagner le repas, sans fausse note. La Sommelière vous donne quelques conseils pour choisir les flacons de la Saint-Valentin.

----

Le champagne : l’incontournable

Le champagne a la réputation d’échauffer les sangs et de troubler les esprits, c’est le vin du désir, par excellence.

Brillat-Savarin écrivait que « le bordeaux fait penser à des bêtises, le bourgogne fait dire des bêtises et le champagne fait faire des bêtises ». En jouant sur les types de champagne, il pourra vous accompagner tout au long du repas.

Commencez par un brut blanc de blanc, puis un blanc de noir pour finir sur un champagne d’exception millésimé.

Les plats qui s’accordent avec le champagne ne manquent pas :

  • fruits de mer,
  • crustacés,
  • poissons à chair blanche
  • mais aussi quelques viandes blanches
  • et pour le dessert évitez le traditionnel chocolat et optez pour des desserts légers aux fruits ou à la meringue.

Les vins blancs : l’élégance

Les vins blancs viendront donner une touche d’élégance à votre menu.

Les vins blancs secs

Dans le registre des grands blancs secs, la Bourgogne et l’Alsace sont assurément des régions qui vous donneront entière satisfaction.

  • La première, vous fournira la finesse, la délicatesse et la complexité. Orientez-vous vers un Chablis, un Montrachet ou un Meursault qui accompagneront tous les coquillages, poissons, viandes blanches ou ris de veau.
  • Si vous avez opté pour des plats exotiques sucré/salé ou épicés, l’Alsace vous offrira les meilleurs accords notamment avec le Gewürztraminer, choisissez-le parmi les grands crus. Le Riesling, quant à lui, se révélera également un très bon compagnon pour le poisson.

Les vins blancs denses

Dans un registre plus riche et dense, la Vallée du Rhône vous offrira de très belles bouteilles dans les appellations Condrieu, Châteauneuf du Pape blanc ou la très confidentielle Château Grillet (3,5 hectares). Ces vins iront à merveille avec le foie gras, le homard, la langouste ou une belle volaille.

Les vins rouges : l’harmonie

Encore une fois, la Bourgogne sera à l’honneur avec ses pinots noirs complexes et raffinés. Selon votre budget vous pourrez piocher dans des appellations modestes comme Fixin ou Marsannay ou vers des appellations prestigieuses comme Pommard ou Chambertin. Ces vins rouges accompagneront parfaitement les plats de viande mijotée ou le gibier.

Bordeaux offre également de belles perspectives organoleptiques avec un Saint Julien, un Pauillac ou un prestigieux Margaux. Ces vins s’accommoderont indéniablement à des viandes rouges comme l’agneau mais également avec le gibier.

Commentaires

Laisser un commentaire

Captcha