Comment bien choisir les vins pour son mariage ?

Dans : Goût et saveur Le : Commentaire : 0

Vous êtes en plein dans les préparatifs de votre mariage, prêt à aller goûter les plats du traiteur pour valider le menu du jour le plus important de votre vie ? Avez-vous pensé au vin ? Le vin est indispensable à votre repas de mariage. Alors, comment bien le choisir ? Découvrez tous les conseils de nos experts La Sommelière.

------

L’organisation d’un mariage s’avère être une tâche très chronophage. Les futurs époux se retrouvent dans la situation où, dans un délai donné, ils doivent trouver un lieu de réception, les fleurs, le traiteur, … et les vins. 

Le choix du vin n’est pas la partie la plus aisée à maîtriser et souvent les époux choisissent la solution la plus facile – et rapide – en faisant confiance au traiteur. A moins qu’il ne loue les services d’un sommelier, le cœur de métier de votre traiteur, c’est la cuisine et non la dégustation et certains professionnels en profitent pour augmenter leur marge de bénéfice, sans se soucier réellement de la qualité des vins.

C’est pourquoi La Sommelière souhaite vous donner quelques conseils pour vous aider à choisir vos vins de mariage, vous aurez ainsi l’opportunité de boire des vins que vous avez appréciés lors de votre sélection et non des vins imposés.

1ère étape : se fixer un budget

Avant d’entamer vos recherches, il est plus judicieux de se fixer un budget et d’essayer de s’y tenir. Les boissons représentent jusqu’à un tiers du budget alloué à la réception de mariage et si on n’y prend pas garde, l’addition peut grimper très vite. A partir de la somme allouée aux boissons, il faudra ensuite chercher le meilleur compromis entre qualité et prix.

2ème étape : le choix du menu

Rien ne sert de partir à la recherche de vos bouteilles si vous ne savez pas quels sont les plats servis lors de la réception. La connaissance de la composition de votre menu de mariage va vous permettre de cibler vos recherches en vous centrant sur les accords possibles.

A ce stade, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel – caviste, sommelier, vigneron – pour vous orienter dans vos choix sans trop vous éparpiller.

3ème étape : prévoir les quantités

Quelque soit le nombre de bouteilles que vous allez acheter, prévoyez toujours quelques bouteilles de plus pour ne pas être en rupture de liquide lors de ce jour inoubliable. Si elles ne sont pas consommées lors de la réception, elles pourront toujours être bues à une autre occasion.

A titre indicatif, on prévoit :

  • une bouteille de champagne pour 4,
  • une bouteille de vin blanc pour 4 ou 5
  • et une bouteille de vin rouge pour 5.

Ce nombre est relatif car il va aussi dépendre du type de buveurs qui constitueront votre liste d’invités : bon vivant, femmes enceintes, … et si les personnes restent ou non dormir sur place.

Autre petite astuce, on boit toujours plus en début de soirée ou de déjeuner qu’à la fin, prévoyez les quantités en conséquence.

4ème étape : la sélection

La solution idéale est, bien sûr, d’organiser une dégustation à l’aveugle avec la complicité d’amis ou de parents entre les futurs mariés pour ne pas se laisser influencer par les étiquettes ou une quelconque récompense vinicole.

Les appellations les plus prestigieuses sont souvent celles qui sont choisies au détriment d’AOC moins connues pour des raisons d’image et de prestige. Hors, il s’avère que pour le prix d’un entrée de gamme d’une grande appellation, vous pouvez trouver des vins de meilleure qualité dans des petites appellations.

5ème étape : les achats

Il est clair que si vous privilégiez les achats en direct, vous pourrez faire des économies en diminuant le nombre d’intermédiaires. Si vous avez la possibilité financière et le temps, cela vaut vraiment le coup de se déplacer chez les vignerons quelque soit leur région – y compris en Champagne. En outre, en fonction du nombre de bouteilles achetées, vous pourrez bénéficier d’un prix plus avantageux.

Vous pouvez également, pour les vignerons qui le proposent, faire directement vos achats au domaine, par Internet, en fonction de la quantité expédiée, sans aucun frais de port.

Et vous qui êtes déjà passé par cette étape délicate, quels sont vos conseils pour bien choisir son vin de mariage ? 

Commentaires

Laisser un commentaire

Captcha