Que boire avec ?

Lundi 18 décembre 2017 - Que boire avec ?

Que boire avec un chapon ?

que boire avec un chapon

Les fêtes de fin d’année mettent à l’honneur les volailles et le chapon fait figure d’incontournable. C’est le grand classique avec la bûche. Si cette volaille engraissée lentement, à la chair tendre, reste un plat traditionnel, le choix de la bouteille peut, lui, sortir des sentiers battus… ou pas !

Le chapon une longue histoire

Le chapon est un coq castré et engraissé. Le jeune poulet est d’abord élevé en plein air avant de subir une castration. Il est ensuite enfermé dans une cage « épinette », afin de limiter ses mouvements, dans laquelle il est engraissé avec du maïs et du lait. La Bresse connue pour la qualité de sa production de volailles, en a fait sa spécialité. Mais on retrouve également des chapons dans d’autres régions étrangères comme dans le Frioul en Italie, la Galice en Espagne ou dans le Douro au Portugal.

Le nom chapon vient du bas latin « cappo » qui signifie : coupé avec un instrument tranchant. Les origines de son élevage remontent à presque deux siècles avant Jésus-Christ. C’est pour contrer une loi romaine limitant la consommation de volaille lors des banquets que les Romains aurait imaginé d’engraisser de jeunes poulets castrés avec des produits laitiers.

Quel vin boire avec le chapon ?

Avant toute chose, il faut tenir compte de la farce, de la sauce et de l’accompagnement. La farce et la sauce permettent de lui apporter davantage de goût et parfois de pallier une certaine sécheresse de sa chair. Il peut donc être farci ou garni de marrons, de foie gras ou encore de morilles. Le mariage d’amour se fera surtout avec un blanc qui s’alliera parfaitement avec la volaille, la sauce et une farce de foie gras ou de morilles.

N’hésitez pas à vous tourner vers la Bourgogne avec un beau terroir à blanc comme un chassagne-montrachet qui viendra par son ampleur mais aussi sa fraîcheur souligner les saveurs du foie gras ou des morilles. La Vallée du Rhône vous offrira également de beaux accords avec un condrieu ou un chateauneuf-du-pape. Sans oublier les superbes vins blancs du Jura, grands alliés des volailles de Bresse. Pour les inconditionnels du rouge, oubliez les rouges taniques et charpentés ; préférez des vins rouges tendres, nerveux ou avec de la rondeur. Visez les cépages gamay, pinot, grenache ou éventuellement cabernet franc.


Les questions / commentaires laissés par les internautes
Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Nom - Prénom*
Commune*
Mail*
(non publié)
Commentaire*
 
Merci pour votre commentaire.
Il sera publié dans quelques heures, après modération.

LA SOMMELIERE 143 boulevard Pierre Lefaucheux - 72230 ARNAGE - France       Tel. : +33 2 43 21 69 80 / Fax : +33 2 43 21 69 92      contact@lasommeliere.com

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
La Sommelière